🔧 Kit Agora de Mobilisation pour le Climat

Guide d’organisation d’une Agora de Mobilisation telle que celle organisĂ©e Ă  Paris le 27 janvier 2019 et premiers retours d’expĂ©riences.

“Nous ne prétendons plus attendre de celles et ceux qui se sont montrés impuissant.e.s à agir qu’ils et elles aient le courage et l’imagination qui jusqu’ici leur a manqué”

“We no longer claim to expect from those who have proved powerless to act that they will have the courage and imagination they have lacked so far”

I. Objectifs et présentation

III. Exemple : L’évĂ©nement du 27 janvier 2019 Ă  Paris 

II. Organiser une agora de mobilisation 

I. Objectifs et présentation

=> Donner la parole à chacun et créer du lien avec un dispositif très flexible et adaptable à un nombre de participants non défini.

=> L’objet de l’Agora de mobilisation est le passage à l’action mise en œuvre par les personnes présentes. La question centrale est “A quelle action je suis prêt.e à participer aujourd’hui et qui aura un impact rapide et massif ?”

=> Changer d’échelle de temps : + vite, et d’impact : + fort

L’agora n’est pas décisionnaire, ni consultative, les synthèses des échanges peuvent en revanche donner des pistes pour la suite et être appropriées par toutes et tous en cesens.

Le format d’agora proposé dans ce document permet de discuter en simultané sur un nombre de thématiques choisies. L’agora est constituée d’un espace central où sont présentés les objectifs de la discussion, le déroulement général et les différentes thématiques. Un espace est dédié à la discussion de chaque thématique et les participants se répartissent en fonction de leurs intérêts après la présentation générale de l’événement. Pour chaque thématique choisie une commission prépare un texte de présentation pour l’ensemble du groupe. Les participants se répartissent ensuite dans chaque espace de discussion en fonction de la thématique à partir de laquelle ils souhaitent discuter.

La préparation

A. Choisir des thèmes et constituer des commissions pour préparer les discussions.

Impliquer un maximum de personnes intéressées dans le choix des thèmes

À présenter en avance pour permettre à chacun de s’y préparer

B. Écrire une présentation par thème

 Texte de prĂ©sentation type :

1.     ProblĂ©matique :  question spĂ©cifique au thème.

2.     Etat des lieux : oĂą en sommes-nous.

3.     Objectif : oĂą souhaitons nous ĂŞtre.

C. Constitution, formation et préparation des équipes d’animateurs et de présentateurs.

D. Préparation des espaces :

  • Choisir un lieux, intĂ©rieur ou extĂ©rieur : dĂ©finir l’implantation de l’espace central et des diffĂ©rents espaces de discussions, prendre soin que les discussions ne se gĂŞnent pas les unes les autres.
  • Signaler ces espaces visuellement.
  • Prendre en compte la mĂ©tĂ©o et s’organiser en consĂ©quence.

Prévoir un plan B en cas de mauvais temps si l’agora est organisée en extérieur.

MĂ©thode de discussion/animation

1)     Un animateur prĂ©sente le thème et la question centrale « A quelle action je suis prĂŞt.e Ă  participer qui aura un impact rapide et massif ? »

 2) Au signal, chacun.ne va vers la personne la plus proche et entame une conversation Ă  2, 3) Au signal, les groupes de 2 se rencontrent pour un Ă©change Ă  4,

4) Au signal, les groupes de 4 se rejoignent pour un Ă©change Ă  8,

=>   Ă  chaque fois on se met d’accord sur ce qui est commun, on s’interroge mutuellement, on challenge les propositions qui Ă©mergent : est-ce quelque chose qui aura un impact fort et rapide ?

La restitution

Restitution en commission :

En fin de commission l’animateur propose à quelques groupes de présenter le résultat de leur échange et l’action à laquelle ils sont prêt à participer.

Conclusion de la commission : l’animateur annonce la synthèse à venir.

Synthèse “écrite” par le trio animateur/secrĂ©taire/prĂ©sentateur (voir « rĂ´les par commission).

Conclusion générale sur l’espace central

  • Conclusion gĂ©nĂ©rale et introduction des synthèses
  • PrĂ©sentation de la synthèse de chaque espace de discussion par le prĂ©sentateur du thème.

Et après ?

Envisager le format de diffusion ou pas de l’agora et permettre aux participants de prendre et garder contact afin de mener les actions proposées

Quelques pistes :

  • Inscrire les participants sur un groupe, une liste en ligne
  • Inviter les participants Ă  Ă©changer leur contact
  • Proposer un prochains rendez-vous oĂą chacun sait qu’il pourra retrouver d’autres participants
  • Diffuser les synthèses hors de l’Agora pour inspirer d’autres personnes

Les rĂ´les par commission

(Sur la base des rôles définis pour le 27 janvier à Paris.)

1 référent.e : interlocuteur de tous les bénévoles attachés à la commission, s’assure de la constitution de l’équipe et de la bonne distribution des rôles, s’assure de l’écriture du brief, s’assure de la formation des bénévoles, crée une cohésion au sein de l’équipe et s’assure pour le jour J, et le jour J de la présence des bénévole, de la présence et du fonctionnement du matériel.

1 animateur.trice : de préférence à l’aise avec le sujet de la commission, fait un brief de quelques minutes en début de commission pour rappeler le thème, les objectifs, et annoncer le format (discussions en groupe de 2, 4 puis 8) et les règles (bienveillance, écoute mais aussi chercher une vision commune et challenger les propositions des uns et des autres) de l’animation, soutient le secrétaire et le présentateur dans l’écriture du débrief.

1 rapporteur. trice : prend des notes, et anime la rédaction du debrief avec l’animateur et le présentateur

1 présentateur.trice (intro et debrief) : interprète le brief préparé en amont, co écrit le débrief et l’interprète sur scène

** le/la rapporteur.r et présentateur.trice peuvent être la même personne

modérateurs : bénévoles ultra motivés en charge du bon déroulé des discussion et de la bonne humeur :

  • Rappel des règles d’animation si besoin et demande

–    Gardiens du temps : passer avec les panneaux « 2mn » « 1mn »

Si dispositif en ligne :

Modérateurs en ligne: modération (insultes etc) et lecture en temps réelle des propositions postées en vue de la synthèse.

Vidéaste : live de la présentation de l’animation + des présentations des synthèses, et éventuellement un live sélectif “sur le vif” en passant dans les groupes.

Le dispositif en ligne (optionnel)

Le dispositif en ligne permet au participants sur place et à ceux qui ne peuvent pas être présent de participer en temps réelle à la discussion.

Il permet d’étendre la discussion,

  • Ă€ toute personne intĂ©ressĂ©e
  • Ă€ une autre Agora organisĂ©e simultanĂ©ment sur les mĂŞmes thĂ©matiques pour crĂ©er une Agora dĂ©concentrĂ©e de plus grande ampleur. 

Plusieurs plateformes peuvent être exploitées et explorées. En fonction des contraintes de temps et de moyens certaines plateformes peuvent être privilégiées. Il semble préférable de se baser le plus possible sur des dispositifs déjà existant et usités par les participants.

Déroulé type

1 scène principale/espace centrale

1 espace par thématique

Sur l’espace centrale : présentation de l’agora et de la questions centrale “A quelle action je suis prêt.e à participer aujourd’hui et qui aura un impact rapide et massif ?

  • Pourquoi on est lĂ  ?
  • PrĂ©sentation des mĂ©thodes d’animation
  • PrĂ©sentation de chaque thème
  • PrĂ©sentation du dispositif en ligne

Dans chaque espace de commission :

L’animateur rappelle :

  • La question centrale
  • Le thème de l’espace de discussion et
  • Les modalitĂ©s d’animation.
  • L’existence du dispositif en ligne

Discussion selon modalités d’animation définies et présentées.

Retour sur l’espace central :

  • Remerciement et annonce de la prĂ©paration de la synthèse et d’un horaire de retour sur scène.

Dans lieu à définir : Les commissions se retrouvent pour rédiger les synthèses qui seront présentées sur scène (rprévoir le temps de déplacement du groupe).

Sur l’espace central : Présentation de chaque synthèse.

Pensez Ă  prĂ©voir un moment de bilan avec l’équipe qui participe Ă  l’organisation : sur la prĂ©paration, la formation Ă©ventuellement proposĂ©e, le dĂ©roulé… afin de faire le point sur les amĂ©liorations possibles et de pouvoir partager votre expĂ©rience avec d’autres !

III. Exemple : L’évĂ©nement du 27 janvier 2019 Ă  Paris

Version beta : L’événement parisien du 27 janvier 2019, déroulé et retour d’expérience.

L’Agora parisienne a réuni plusieurs milliers de personnes, de 14h à 18h sur la place de la République, en plus des espaces de discussion des stands d’activités pour enfants et pour adultes proposait des actions et des activités de sensibilisation et après les discussions, 5 prises de paroles ont eu lieu sur l’espace central.

L’expérience parisienne était fortement contrainte par le temps et les ressources.

La préparation effective a été étalée sur 2 semaines et le recrutement des équipes de bénévoles s’est tenu jusqu’à la dernière minute.

5 thèmes ont Ă©tĂ© retenus Ă  traiter en 100 mn. La pluie a cependant contraint Ă  dĂ©caler le dĂ©but de l’Ă©vĂ©nement et ce temps a Ă©tĂ© encore restreint dans la pratique.

Les thèmes

1/ Fin du monde, Fin du mois.

Question : comment accompagner la société française de manière juste et inclusive sur des enjeux climats.

 2/ Changer sa ville (Paris, Romainville, Ivry, Gonesse)

Question:  Comment donner un maximum d’ampleur et d’efficacitĂ© aux luttes en cours.

3/ Mobilisation étudiante et lycéenne

Question :  Comment accentuer et amplifier les mobilisations estudiantines pour le climat, en cours et Ă  venir ?

4/ Quel grand débat ?

Question : Comment faire de la justice sociale et climatique LE sujet du grand débat ?

5/ Désobéir pour le climat ? Action non violente, désobéissance civile

Question: Cibles, action, moyens d’actions ?

Les thèmes ont été validé par l’équipe de co-organisation de d’événement, puis les textes de présentation de chaque thème ont été composées par les membres de chaque commission de façon non exclusive et collaborative. Chacun apportant librement idées et commentaires aux textes des autres commissions.

L’espace physique

1 espace “scène centrale”

5 espaces pour chaque thème, disposés en étoile autour de l’espace central.

Équipe de 8-9 personnes par espace de discussion : en sous-effectif par rapport aux prévisions.

Text Box: @Pablo Porla

Une partie des espaces sont bâchés, un des espaces n’est bâchés qu’après le commencement des discussions

Budget 2000 euros pour 6 systèmes de sonorisation : 1 sono pour l’espace central, 1 sono et

1 micro par espace de discussion.

1 gong (fichier mP3) donné à l’ingénieur son de l’espace central et activé au signal de la référente/coordinatrice général.

Le dispositif en ligne

Pour l’agora parisienne et en prévision nous avons créé 1 groupe Facebook général

  • Pour avoir un point de contacts pour tous les participants Ă  l’Agora, elle-mĂŞme annoncĂ©e via un Ă©vĂ©nement Facebook, le jour J.
Text Box: @Yacine Ait Kaci
  • Qui a vocation Ă  rĂ©unir les participants mobilisĂ©s afin de prendre contact les uns avec les autres.

De ce groupe une annonce menait à chacun des 5 groupes thématiques.

Le choix d’utiliser Facebook (FB) est un compromis, (liĂ©e notamment Ă  la difficultĂ© de faire adopter un nouvel outil aux participants en un temps très restreint) que nous espĂ©rons dĂ©passer.

Prévu :

  • Dans chaque commission des media activiste qui twitterons en live sur ce qu’il s’y passe.
  • Un Facebook live passera dans les commissions pour interroger des participants ou organisateurs.
  • Les synthèses finales intĂ©grerons Ă©galement les propositions faites sur les groupes Facebook.

Réalisé :

Le Facebook live n’a démarré qu’après le début de l’agora et le dispositif en ligne n’a été mis en œuvre que partiellement.

1 semaine après l’événement les groupes thématiques ont été fermé (sans être supprimés) et les participants invités à rejoindre le groupe central “2019 Année du Climat” afin de ne pas maintenir une fragmentation nuisible à la circulation ou la communication d’actions et de projets d’actions.

Le « briefing Â» en amont et la formation

Pendant les semaines précédentes les volontaires sont ajoutés aux commission qui les intéresse, une équipe restreinte s’est concentrée sur le format de l’événement et à produit plusieurs documents (déroulé, méthode d’animation, thèmes) collaboratifs accessibles à l’ensemble des volontaires et modifiés au grès des adaptations, enrichissements proposés.

Le matin de l’Agora, les animateurs et présentateurs se sont retrouvés dans un café pour une formation à l’animation et finaliser en situation les textes de présentation ainsi que s’entrainer à la prise de parole.

À midi les référents de chaque commission ont briefé l’ensemble des volontaires sur les modalités d’animation. Quelques réponses au questionnaire de retour d’expérience sur la formation

Que diriez-vous que sont les 3, 4 ou 5 “tips” que vous recommanderiez pour une bonne intervention face aux participants ?

« Etre bien prĂ©parĂ© et anticiper parce qu’une fois que le dĂ©bat a commencĂ©, on a plus le temps de faire d’ajustement Â»

« HumilitĂ©, Ă©nergie, conviction, synthèse, sourire Â»

« L’organisation, cohĂ©sion, partage

« S’imprĂ©gner du sujet mĂŞme si pas maitrisĂ©, prĂ©parer sa prĂ©sentation en duo ou en tout cas la faire relire ou entendre, se faire accompagner si possible par un as de la comm et de l’animation, respirer avant de se lancer, ĂŞtre soutenu(e) par son Ă©quipe (ce qui a Ă©tĂ© le cas) Â»

« Bien avoir la question prĂ©cise en tĂŞte, voir notĂ©e quelque part sous la main. Â»

« Coordination avec l’Ă©quipe Â»

« Ă‰coute et observation (Pour les modĂ©rateurs) Â»

« Essayer de garder le plus de neutralitĂ© lors de la restitution Â»

« Respirer, prendre son temps, faire attention Ă  l’intonation Â»

« Sourire, bonne humeur, enthousiasme, Ă  l’Ă©coute, faire des propositions, bienveillance Â»

« Une rĂ©union un peu plus en amont pour la prĂ©pa Â»

Quels sont les principaux changements que vous avez apportés à votre intervention suite au coaching de Yves et que vous recommanderiez ? ou quels enseignements avez-vous tiré de ce coaching ?

« Je ne sais pas si j’ai bien Ă©coutĂ© Yves, j’ai je crois parlĂ© fort, c’est surtout les textes qu’on a bossĂ© ensemble ca a Ă©tĂ© fondamental pour la restitution notamment, pour le cadrage gĂ©nĂ©ral et puis très sĂ©curisant, on sent un soutien, une bontĂ©, quelque chose de très fort. Â»

« Prendre le temps, ĂŞtre inclusif, moins mais mieux, ne pas donner des rĂ©ponses, Ă©coute bienveillante

« La respiration. L’adresse directe au public. La confiance Â»

« Changement des mots pour faire passer les bons messages objectifs, tourner les phrases pour impliquer l’auditoire, conseil de respiration Â»

« Mettre du rythme, respirer, contrĂ´ler les intonations Â»

« Prendre mon temps, respirer, m’entraĂ®ner. Â»

Le déroulé

Sur l’espace central :

=> utiliser la grande scène pour le pitch des thèmes, on est sûr d’avoir une bonne sono et d’embarquer tous les participants, même ceux qui ne suivront pas ensuite les commissions, ou qui suivent le facebook live. Max de visibilité des thématiques et des débriefs.

(Les présentateurs ont rdv près de la scène à 14h.)

(binĂ´me de rĂ©fĂ©rents)  PrĂ©sentation sur scène de l’agora, puis des commissions.

(présentateur) Chaque présentateur pitch un thème en 3mn sur scène

(binôme de ref) Présentation sur scène de la questions centrale : A quelle action je suis prêt.e à participer qui aura un impact rapide et massif ? puis des méthodes d’animation et les groupes Facebook. Rappelle que l’usage de Facebook est un compromis par défaut que nous entendons bien dépasser.

Dans chaque commission :

Text Box: @Rolland François

L’animateur présente de nouveau le thème : résumé du brief scène

et les modalité d’animation : résumé du brief animation

et rappel de la question centrale : A quelle action je suis prêt.e à participer aujourd’hui et qui aura un impact rapide et massif ?

Text Box: @ Benoit Derouet

L’animateur rappelle que la page Facebook permet de lire toutes les propositions qui ont émergé + de continuer à les discuter après l’événement. L’animateur rappelle que l’usage de Facebook est un compromis par défaut que nous entendons bien dépasser.

Pendant les discussions les modérateurs passent dans les groupes pour soit aider les participants à rejoindre les groupes FB, soit écrire les propositions sur les groupes FB pour eux, à chaque gong ils poussent les groupes à se regrouper.

Une sonnerie de gong toutes les 10mn qui part de la sono de l’espace scène centrale.

1er gong = L’animation démarre : les participants sont en groupe de 2

 2e gong = Les groupes de deux se regroupent en groupe de 4.

 3e gong = Les groupes de 4 se regroupent en groupe de 8.

 4e gong = fin des discussions

L’animateur annonce qu’il va interroger 5 personnes dans des espaces différents et leur propose de résumer en 1 mn quelle est l’action que le groupe de 8 auquel elle a participé a identifié.

L’animateur demande “avez-vous une proposition radicalement différente de celles déjà proposés” et interroge 5 personnes volontaires d’autres groupes. Puis donne la parole 1mn Modérateur FB (qui lit les post sur Facebook pendant la commission) il résume quelques propositions données sur Facebook.

L’animateur annonce la présentation des synthèses sur la grande scène :

– merci vous avez Ă©tĂ© gĂ©niaux

– bravo pour vos idĂ©es

– dsl on n’a pas pu vous entendre tous : indiquez vos idĂ©es en ligne.

– nous allons Ă©crire un rĂ©sumĂ© de ce moment et regarder ce qu’il s’est passĂ© sur Facebook pendant que nous discutions ici.

– Rdv dans 50 min face Ă  la grande scène pour prĂ©senter les premières conclusions des diffĂ©rentes commissions.

Si des associations sont présentes elles peuvent rester sur les commissions pour discuter avec les participants. L’animateur annonce leur présence

– En attendant nous avons le plaisir d’accueillir l’association blabla

Avec qui vous pouvez Ă©changer sur Bla-bla

– d’autres animations ont lieu aussi

À tout à l’heure devant la grande scène !

Synthèse

Les équipes animateur.rice/secrétair.e/présentateur.rice se retrouvent dans un café pendant les prises de paroles + le modérateur FB + 1 médiactiviste (de l’équipe communication).

La synthèse porte sur : l’atmosphère, les propositions faites oralement pendant la commission et des propositions repérées sur FB.

Conclusion 

@ LĂ©andra Deutsch

Un.e des referent.e général annonce la présentation de la synthèse sur l’espace central,

puis chaque “prĂ©sentateur” prĂ©sente la synthèse de sa commission. 

 Point Ă  noter

  •      crĂ©er le lien avec l’intro gĂ©nĂ©ral de l’évènement dans l’intro des commissions
  •      attention Ă  faire le lien entre le contenu des prises de paroles et le contenu des dĂ©briefs et ne pas casser la dynamique

Le plan B : en cas de pluie, envisager un repli sur les espaces bâchés et fusionner les espaces de discussions.

Ă€ la fin de la journĂ©e les bĂ©nĂ©voles encore motivĂ©s se sont retrouvĂ© pour « dĂ©briefer Â» sur la journĂ©e : son ressenti, ce qui a fonctionnĂ©, ce qui n’a pas fonctionnĂ©, ce qui doit ou peut ĂŞtre amĂ©liorĂ©.

Les rĂ´les par commission

1 référent.e : interlocuteur de tous les bénévoles attachés à la commission, s’assure de la constitution de l’équipe et de la bonne distribution des rôles, s’assure de l’écriture du brief, s’assure de la formation des bénévoles, crée une cohésion au sein de l’équipe “animateur, secrétaire, présentateur, et modérateurs et s’assure pour le jour J et le jour J de la présence des bénévole, de la présence et du fonctionnement du matériel.

1 animateur.trice : de préférence à l’aise avec le sujet de la commission, fait un brief de quelques minutes en début de commission pour rappeler le thème, les objectifs, et annoncer le format (discussions en groupe de 2, 4 puis 8) et les règles (bienveillance, écoute mais aussi chercher une vision commune et challenger les propositions des uns et des autres) de l’animation, soutien le secrétaire et le présentateur dans l’écriture du débrief.

1 rapporteur. trice : prend des notes, et anime la rédaction du debrief avec l’animateur et le présentateur

1 présentateur.trice (intro et debrief) : interprète le brief préparé en amont, co écrit le débrief et l’interprète sur scène

** le/la rapporteur.r et présentateur.trice peuvent être la même personne

modérateurs : bénévoles ultra motivés pour en charge du bon déroulé des discussion et de la bonne humeur :

2 coordo modérateurs + team (5-8 personnes)

  • Rappel des règles d’animation si besoin et demande
  • Gardiens du temps : passer avec les panneaux « 2mn » « 1mn »
  • Passe ntdans les groupes pour donner l’adresse du groupe FB et/ou noter la proposition directement sur son smartphone

Modérateurs des pages Facebook (FB) : modèrent les pages FB (insultes etc) et lisent en temps réel les propositions postées en vue de la synthèse.

1 vidéaste : live de la présentation de l’animation + présentations des synthèses

  • BinĂ´me coordinateur.rice/rĂ©fĂ©rent.e gĂ©nĂ©ral pour le suivi gĂ©nĂ©ral du dĂ©roulĂ© et de la constitution des Ă©quipes.

Limites, hésitations et retours d’expériences

Malgré la pluie les participants sont restés. Pendant l’événement des rappels ont été fait sur scène concernant les modalités de l’Agora et les différents thèmes.

Eléments à améliorer (tiré notamment du « debrief » de l’équipe).

  • Les espaces n’étaient pas assez visibles, la signalĂ©tique insuffisantes et les rappels n’ont pas permis Ă  tous les participants souhaitaient rejoindre un espace de discussion de le trouver.
  • L’équipe Ă©tait en sous-effectif en particulier pendant la prĂ©paration et le jour J cela a poser quelques difficultĂ©s, notamment car certain.es ont dĂ» endosser plusieurs rĂ´les ex un rĂ©fĂ©rent.t qui est aussi animateur.rice et doit retarder le dĂ©but de son animation pour rĂ©gler un problème logistique, la refĂ©rent.e gĂ©nĂ©ral qui est aussi en charge du gong et est bloquĂ©e sur l’espace central et ne peux pas signaler un problème logistique aux rĂ©fĂ©rents des commissions…
  • Le temps prĂ©vu pour les synthèses s’est avĂ©rĂ© très court notamment en prenant en compte le dĂ©placement de l’ensemble de l’équipe dans un cafĂ© et son retour + manque de coordination avec le reste de l’évĂ©nement.
  • Le Facebook live a commencĂ© après la prĂ©sentation de l’agora et ne l’a finalement pas Ă©voquĂ©, le dispositif en ligne n’a pas pu ĂŞtre rĂ©ellement testĂ©.
  • Trouver une autre plateforme que Facebook
  • Très bonne expĂ©rience pour les bĂ©nĂ©voles, mais le temps de discussion a Ă©tĂ© jugĂ© souvent trop court “les gens avez envie de continuer Ă  discuter” (retour d’expĂ©rience des rĂ©fĂ©rents et des animateurs).

Sur la Synthèse “écrite” : intégrer ou pas les commentaires fait en ligne, ou préférer coller au maximum à l’expérience vécue par les participants en présence et ne mentionner sur les synthèses orales faite sur scène que les éléments déjà présentés pendant les restitutions en commission.

Quelques retours de l’équipes de bénévoles

« J’ai trouvĂ© que c’Ă©tait un super Ă©vĂ©nement mĂŞme si le timing Ă©tait très short (mais bon normal !) »

« Coach génial, équipes géniales, journée géniale »

 « Jai Ă©tĂ© impressionnĂ©e par la capacitĂ© de mon Ă©quipe a s’organiser en très peu de temps malgrĂ© le fait qu’on ne se connaissait pas. Chapeau ! »

« J’ai beaucoup aimĂ© le coaching de Yves, très efficace et dans la bienveillance. Ça m’a donnĂ© confiance en moi. Merci Yves ! »

Annonce de l’Agora sur Facebook

“Les marches climat du 8 septembre, 13 octobre et 8 dĂ©cembre ont rassemblĂ© plusieurs centaines de milliers de personnes en France et dans le monde.La pĂ©tition de soutien Ă  l’affaire du siècle qui assigne le gouvernement en justice pour son inaction climatique a recueilli 2 millions de signatures en quelques jours.

Nous avons tous engagé ces actions pour que les pouvoirs publics se mettent à la tâche. Pourtant, les constats sont les mêmes après 3 mois de mobilisations historiques :

  • La France a augmentĂ© ses Ă©missions de CO2 de 3,2% en 2018
  • Les espèces sauvages continuent Ă  disparaĂ®tre dans l’indiffĂ©rence gĂ©nĂ©rale
  • La COP24 en dĂ©cembre 2018 a Ă©tĂ© un fiasco de plus.
  • Le gouvernement prĂ©lève une taxe carbone depuis 2014 et en affecte moins de 20% pour la transition Ă©cologique.
  • Le changement du système ne pourra se faire qu’avec un engagement de long terme que le gouvernement n’a pas mĂŞme amorcĂ©.

Pour prendre notre place dans ce dĂ©bat qui engage l’avenir de la vie sur terre rassemblons-nous toutes et tous place de la RĂ©publique le 27 Janvier lors d’une grande Agora pour la justice climatique.

Cette agora sera l’occasion :

  • de cĂ©lĂ©brer les 2 millions de signatures du recours contre l’Etat,
  •   d’Ă©changer et dĂ©battre, de nous connaĂ®tre et nous fĂ©dĂ©rer,
  •     de prĂ©senter et prĂ©parer les actions qui seront menĂ©es en 2019, avec notamment en perspective la grève mondiale pour le climat du 15 mars et une grande mobilisation pour le 16
  •   D’apprendre comment nous pouvons nous mobiliser et agir pour le climat dans nos modes de vie et en reprenant notre place dans le dĂ©bat public.

Soyons nombreuses et nombreux place de la République ce dimanche 27 janvier, afin de préparer ensemble les moyens de la transition vers plus de justice climatique et sociale.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *